L’Observatoire des religions

Description du site

Le 21e siècle sera religieux ou ne sera pas. Cette prophétie attribuée à Malraux est en train de se réaliser : la religion est revenue au premier plan de l’actualité, du point de vue non seulement religieux, mais aussi politique, social, économique, financier.

L’an 2008 confirmera sans doute cette place éminente de la religion, et par exemple à l’occasion des élections présidentielles aux Etats-Unis. En France même, l’étonnant discours que le président de la République a prononcé au Latran, « la mère de toutes les Eglises », n’a pas fini de susciter commentaires et controverses.

L’Observatoire des religions répond à cette situation. Il s’agit, d’un point de vue non religieux, d’observer l’actualité religieuse aussi bien en France que dans le monde, de l’analyser, de la commenter.

Des articles sont publiés en français, d’autres en anglais.

L’économie de la religion, qui est une discipline totalement nouvelle en France, occupe une place de choix sur le site de L’Observatoire, où l’on tient compte des travaux faits dans d’autre pays sur ce sujet, notamment dans le monde anglo-saxon.

L’Observatoire des religions étudie aussi les aspects politiques, sociaux et juridiques de l’actualité religieuse.

L’Observatoire est ouvert à tous, sous forme de tribunes libres, dans le respect des lois sur la presse.

Tout visiteur du site peut commenter les articles qu’il lit sous un pseudonyme. Mais seuls seront publiés dans le site les commentaires signés d’un nom authentique et non contraires aux lois sur la presse.

L’Observatoire des religions est créé par Philippe Simonnot, docteur ès sciences économiques, auteur d’une vingtaine d’ouvrages d’économie et d’histoire. Son dernier ouvrage : Les papes, l’Eglise et l’Argent, Histoire économique du christianisme des origines à nos jours (Bayard 2006) est une application à la religion chrétienne des outils de l’analyse économique. L’auteur, dans le livre qu’il publie en janvier chez Denoël, Le marché de Dieu, Economie du judaïsme, du christianisme et de l‘islam , soumet au même traitement les deux autres monothéismes issus de la Bible.

Depuis son lancement au printemps 2007, le site n’a cessé de progresser en audience. Début 2008, il recevait 600 à 900 visites par jour.

Articles les plus récents


Preaching to the choir ? Economic analysis of Church Growth

vendredi 14 décembre 2007 par Esa Mangeloja
Economic theory, applied economic modeling and econometric methods offer advantageous tools for analyzing numerous organizations, institutions and social contexts which are not inherently downright economical by nature, as religious markets. In contemporary rational choice religious market (...) > suite


ENER, The European Network on the Economics of Religion

mercredi 12 décembre 2007
ENER - The European Network on the Economics of Religion - is a no-cost and informal network of mainly Europe based researchers interested in and working on the Economics of Religion. ENER aims to bring together the rather scattered knoweldge of the European issues of the Economics of Religion. (...) > suite


L’économie de la religion débarque en Europe

vendredi 30 novembre 2007
Enseignée et pratiquée aux Etats-Unis depuis de nombreuses années, l’économie de la religion débarque en Europe. Et intéresse de plus en plus de chercheurs. D’où la formation de l’ENER : European Network on the Economics of Religion. L’ENER est un réseau informel de chercheurs, pour la plupart basé en (...) > suite


Là où il n’y a que la lettre, là est le judaïsme.

C’est pourquoi les juifs ont été chassés du jardin paradisiaque de la jeune Eglise
lundi 26 novembre 2007 par Joseph Ratzinger/Benoît XVI
A l’Université de Munich , le jeune Joseph Ratzinger, qui avait déjà soutenu son doctorat en théologie avec une thèse sur saint Augustin, soutient ppour la première fois cette habilitation sur saint Bonaventure une première fois à l’autone 1955. En 1957, il put prononcer sa leçon d’habilitation. (...) > suite


L’urgent est de faire sécession

Un interview inédit de Hans-Hermann Hoppe
jeudi 22 novembre 2007 par Philippe Simonnot
The Myth of National Defense (le mythe de la défense nationale) est un volumineux ouvrage du Ludwig Mises Institute, publié sous la direction de Hans Hermann Hoppe. Dans l’esprit de Lee Rockwell, le directeur de l’Institut, c’est une étape cruciale qui est franchie par ce livre. Après la mise en (...) > suite


Grenade, 16-17 novembre 2007

Premier séminaire européen consacré à l’économie de la religion

lundi 12 novembre 2007
Le premier séminaire consacré à l’Economie de la religion se tient les 16-17 novembre 2007 à Grenade (Espagne). L’Observatoire des religions sera présent et en rendra compte. > suite


Selon Bernard Lewis

Les chrétiens ont inoculé le virus de l’antisémitisme aux musulmans

dimanche 11 novembre 2007
Ce sont les chrétiens qui ont inoculé le virus de l’antisémitisme aux musulmans. Ce point de vue est développé par le grand islamologue Bernard Lewis, en particulier dans deux de ses livres : Sémites et antisémites, et Juifs en terre d’islam. L’argument du célèbre professeur de Princeton peut se (...) > suite


Un rapport du Sénat français : Le nouvel « âge d’or » des fonds souverains au Moyen-Orient

Le boom des fonds islamiques

Une croissance de 15 % par an dont a pleinement profité la City de Londres
jeudi 8 novembre 2007
Réunie le mercredi 17 octobre 2007, sous la présidence de M. Jean Arthuis, président, la commission a entendu un compte rendu du déplacement effectué du 25 mars au 1er avril 2007 par une délégation de la commission dans trois Etats du Golfe persique : Emirats arabes unis (EAU), Royaumes de Bahreïn (...) > suite


Légalisation de l’avortement et baisse de la criminalité

Une évaluation canadienne
jeudi 25 octobre 2007 par Anindya Sen
Does Increased Abortion Lead to Lower Crime ? Evaluating the Relationship between Crime, Abortion, and Fertility Anindya Sen, University of Waterloo > suite


Encore un Nobel d’économie venant de l’Université de Chicago

Les explications du professeur Gary Becker

C’est une religion de croire dans l’analyse économique
lundi 22 octobre 2007 par Philippe Simonnot
L’un des Nobel d’économie 2007, Roger Myerson, est professeur à l’université de Chicago. Il y a cinq ans, le grand maître de cette université, Gary Becker, inventeur de la notion de « capital humain », "nobelisé" en 1992, nous avait expliqué les raisons des succès de sa "maison", et bien d’autres choses (...) > suite

Accueil du site | Contact | Plan du site | En résumé | Espace privé | Statistiques | visites : 274675