L’Observatoire des religions

Description du site

Le 21e siècle sera religieux ou ne sera pas. Cette prophétie attribuée à Malraux est en train de se réaliser : la religion est revenue au premier plan de l’actualité, du point de vue non seulement religieux, mais aussi politique, social, économique, financier.

L’an 2008 confirmera sans doute cette place éminente de la religion, et par exemple à l’occasion des élections présidentielles aux Etats-Unis. En France même, l’étonnant discours que le président de la République a prononcé au Latran, « la mère de toutes les Eglises », n’a pas fini de susciter commentaires et controverses.

L’Observatoire des religions répond à cette situation. Il s’agit, d’un point de vue non religieux, d’observer l’actualité religieuse aussi bien en France que dans le monde, de l’analyser, de la commenter.

Des articles sont publiés en français, d’autres en anglais.

L’économie de la religion, qui est une discipline totalement nouvelle en France, occupe une place de choix sur le site de L’Observatoire, où l’on tient compte des travaux faits dans d’autre pays sur ce sujet, notamment dans le monde anglo-saxon.

L’Observatoire des religions étudie aussi les aspects politiques, sociaux et juridiques de l’actualité religieuse.

L’Observatoire est ouvert à tous, sous forme de tribunes libres, dans le respect des lois sur la presse.

Tout visiteur du site peut commenter les articles qu’il lit sous un pseudonyme. Mais seuls seront publiés dans le site les commentaires signés d’un nom authentique et non contraires aux lois sur la presse.

L’Observatoire des religions est créé par Philippe Simonnot, docteur ès sciences économiques, auteur d’une vingtaine d’ouvrages d’économie et d’histoire. Son dernier ouvrage : Les papes, l’Eglise et l’Argent, Histoire économique du christianisme des origines à nos jours (Bayard 2006) est une application à la religion chrétienne des outils de l’analyse économique. L’auteur, dans le livre qu’il publie en janvier chez Denoël, Le marché de Dieu, Economie du judaïsme, du christianisme et de l‘islam , soumet au même traitement les deux autres monothéismes issus de la Bible.

Depuis son lancement au printemps 2007, le site n’a cessé de progresser en audience. Début 2008, il recevait 600 à 900 visites par jour.

Articles les plus récents


L’impératif démographique

samedi 23 juin 2007
« Croissez et multipliez », l’injonction divine a trouvé dans la Torah et la tradition juive un terrain de prédilection. Tout est fait pour obliger le couple à avoir le plus possible d’enfants : célibat dévalorisé, mariage précoce, interdiction de ruser avec la nature : l’onanisme et l’homosexualité sont (...) > suite


La revue Sociétal, dans sa livraison pour le troisième trimestre 2007, publie un article de Philippe Simonnot sur l’économie de la religion

La « part bénite »

samedi 23 juin 2007
Les relations entre l’économie et la religion sont tout à fait intéressantes à étudier, mais il est au moins aussi instructif, à notre avis, d’étudier l’économie proprement dite de la religion. Nombreuses les sciences qui se sont attaquées depuis deux siècles à la religion : l’exégèse, la linguistique, (...) > suite


Père, Fils et Saint Esprit

L’hérésie arienne

Trinité et messianisme
jeudi 21 juin 2007
Le Père, le Fils et le Saint-Esprit, autrement dit la Trinité, met au cœur de la foi chrétienne la question de la paternité du Père et de la filiation du Fils. Au-delà c’est le messianisme qui est en cause. Mais d’abord aussi nos propres (...) > suite


Une bombe théologique à retardement

La sexualité selon Jean-Paul II

de Yves Semen (Presses de la Renaissance, 219 p)
mardi 19 juin 2007
L’objectif de toute une intelligentsia progressiste, on le sait, est d’essayer de faire du pape, qui voyage beaucoup, une sorte de V.R.P. du préservatif. Les objectifs de ces bonnes âmes varient. Hier il s’agissait de rétablir un équilibre démographique menacé par la prolifération humaine. (...) > suite


Les Missions Jésuites

mardi 19 juin 2007 par Marie Rocher
En 1767, les jésuites sont chassés par les colonisateurs espagnols qui convainquirent l’Eglise de les expulser, et ce n’est que vers 1975 que des programmes de restauration des églises les ont remis en état en respectant les techniques anciennes. Aujourd’hui encore, l’heritage jésuite perdure. > suite


Sur un chapiteau de Vézelay

« Il n’y a pas de rapport sexuel » (Lacan)

mardi 19 juin 2007
Une photo de ce chapiteau est visible sur le site de Vézelay : photo FR-Vezelay-Basilique-4797-0022. > suite


Un aspect méconnu du prédécesseur de Benoit XVI

La « théologie du corps" de Jean-Paul II

Sa Sainteté le Sexe
mardi 19 juin 2007
Il y a dans la Bible un avant et un après la chute. Le sexe n’est péché qu’après. Avant, il est d’origine divine. C’est ce qui ressort d’une lecture juive de la Bible, reprise par le pape Jean-Paul II > suite


La chasteté chrétienne a un ancêtre : l’amour platonicien

La chasteté grecque

Coitus reservatus (Chine) contre coitus interruptus (Occident)
mardi 19 juin 2007
Le coitus reservatus pratiqué en Chine est à l’opposé du coitus interruptus occidental. C’est que le sexe de la femme y est beaucoup plus affirmé et reconnu en lui-même. Il en résulte une tout autre conception non seulement de la relation sexcuelle, mais peut-être aussi de l’économie. > suite


Adam et Eve dans la tradition juive

L’impératif érotique

mardi 19 juin 2007
Eve avant la chute s’appelle, en hébreu, Icha (femme), féminin de Iych (homme). Dans beaucoup d’autres langues, les mots désignant l’homme et la femme ont des racines totalement différentes comme si les deux sexes n’appartenaient pas à la même espèce : anthropos/gyné ; homo/mulier ; hombre/mujer ; homme (...) > suite


L’Orientation du monde

Coïtus reservatus (Chine) contre coïtus interruptus (Occident)
mardi 19 juin 2007
Vus de Chine, ces Grecs qui nous paraissent tellement civilisés n’étaient que des barbares, et l’on voudrait nous les présenter comme des modèles ! > suite

Accueil du site | Contact | Plan du site | En résumé | Espace privé | Statistiques | visites : 274675