L’Observatoire des religions
Pour « refonder » le contrat social

Un rapport de la "commission Minc" de 1994 proposait déjà la discrimination positive

dimanche 15 juillet 2007

Dans le rapport de la "commission Minc" sur la France en l’an 2000, rapport daté de 1994, le mot « équité » a remplacé l’« égalité » . La nuance n’était pas mince. Restait à définir ce que pourrait être une société « équitable » : y-a-t-il des inégalités acceptables au nom de l’efficacité ; qui les définira et comment les faire accepter ?
Entre autres nouveautés pour l’époque en France, le rapport de la Commission Minc proposait la "discrimination positive" pour corriger les inégalités inacceptables.
Quant au mot de liberté, le corollaire de l’égalité et de la fraternité au fronton des monuments de la République française, il était absent du rapport de la "commission Minc"

Equité, tel est le nouveau maître mot, comme égalité l’a été pour le modèle d’après-guerre. Dans un pays où l’on attache plus d’importance aux mots qu’aux choses, cette phrase placée dans l’introduction du rapport de la « commission Minc » ne pouvait que faire mouche. L’Etat-providence est dans une telle crise qu’on ne peut que se féliciter de voir des gens de bonne volonté essayer de reposer le problème à nouveaux frais, ne serait-ce que par des formules. Encore que le débat que l’on prétend ouvrir eût mieux commencé si l’on avait bien voulu d’emblée reconnaître que le modèle en question est bien antérieur à l’après-guerre. Il date de la Révolution de 1789. Mais la masse des préjugés est tellement énorme que l’on peut comprendre un certain souci tactique de la part de ceux qui cherchent rien moins qu’à « refonder » (sic) le contrat social.

Va donc pour l’équité ! Mais qu’est-ce à dire exactement ? C’était un mot fort en vogue aux Etats-Unis lorsque John Rawls, l’un des plus grands philosophes politiques de ce siècle, l’a lancé en même temps que sa Théorie de la justice, c’est-à-dire en 1972, déclenchant là-bas une controverse immense et des fleuves d’encre. L’incorrigible provincialisme français fait découvrir vingt ans après, en les simplifiant outrageusement, des concepts nés outre-Atlantique. Même si Rawls est cité, on ne trouvera pas pour autant dans le rapport de la commission Minc de définition explicite du terme, pourtant qualifié, répétons-le, de « nouveau maître mot » . Force est donc au lecteur d’en reconstituer le sens à travers le texte.


Accueil du site | Contact | Plan du site | En résumé | Espace privé | Statistiques | visites : 274675