L’Observatoire des religions

Le dictionnaire de l’islam, de Malek Chebel

lundi 23 juillet 2007

On ne saurait décider si Allah est dans les détails, ou Iblis¸ le diable, mais à une époque où la phobie panique de l’islam est portée en sautoir par des « intellectuels » de renom, rien n’est plus salutaire que de faire répondre aux mots d’autres mots. . C’est pourquoi il faut saluer ce « Dictionnaire amoureux de l’islam » où Malek Chebel poursuit son travail inlassable d’explication de la religion musulmane [1] .
Le Coran cite Adam dans treize sourates et au moins cinquante versets, mais il n’évoque Eve que dans un seul verset, et encore sans la nommer. Le saviez-vous ?
Le Coran va jusqu’à confirmer la pureté de Marie, mère de Jésus (III, 42) et à demi-mot, la naissance virginale du messie chrétien. L’ignoriez-vous ?
Autres « colles » : Ayatollah, littéralement Ayat Ullah, signifie la Manifestation d’Allah, le Signe de Dieu. On s’en doutait un peu à écouter les prêches des imans.
Mais pourquoi donc le bakchich est-il de retour ?
Avec la manie des Occidentaux à rédiger des guides de plus en plus détaillés sur les sites à visiter en priorité, les jeunes rechignent à exercer le métier de guide, et ils ont maintenant plus besoin des touristes que les touristes n’ont besoin d’eux. Mais les touristes sont des croyants, et il leur faut donner leur obole à la grande Eglise du Voyage. Auriez-vous de la chance ? Feriez-vous une récolte exceptionnelle ? On vous fera remarquer : « C’est Dieu qui a fait fructifier ton bien » - baraka Allahu rizquka. D’où le terme de baraka.
Malek Chebel, Dictionnaire amoureux de l’Islam, Plon, 710 p.

[1] On lui doit déjà Encyclopédie de l’Islam (Payot,, 1995, 2003), Dictionnaire des Symboles musumans , Albin Michel, 1995, 2002), Le Sujet en Islam , Seuil, 2002)


Accueil du site | Contact | Plan du site | En résumé | Espace privé | Statistiques | visites : 274675