L’Observatoire des religions

IBN KHALDÛN par Cheddadi

mardi 5 juin 2007

Un livre en miroir : Krzysztof Pomian, qui n’est pas un arabisant, mais un historien de l’Europe, aborde Ibn Khaldûn dans une perspective inattendue – en contrepoint de l’Occident.

Après avoir mis en relief l’intérêt d’Ibn Khaldûn pour la chrétienté latine, Krzysztof Pomian en esquisse la carte intellectuelle, aux alentours de 1378, date à laquelle Ibn Khaldûn achève la Muqaddima, sa vaste Introduction à son grand œuvre, le Livre des Exemples : de Constantinople à Paris, d’Oxford à Padoue et Florence, à l’heure du Grand Schisme d’Occident. De la présentation de l’histoire de l’islam et l’aristotélisme, une image fraîche et renouvelée se dessine. Passant de la critique historique à la science de la société, Ibn Khaldûn procède ainsi à une « entreprise entièrement neuve » : construire une science et la situer parmi les autres sciences, en la fondant sur l’idée qu’il se fait du temps de l’histoire, du temps des sciences et de l’histoire universelle. Pour finir se dégage ce qui fait le caractère extraordinaire d’Ibn Khaldûn, et les questions qu’il se posait s’avèrent les mêmes que celles que se posaient ses contemporains latins.

Abdesselam Cheddadi

544 pages, 140 x 225 mm. Collection Bibliothèque des Histoires, Gallimard -etu. ISBN 2070764966. 30,00 €


Accueil du site | Contact | Plan du site | En résumé | Espace privé | Statistiques | visites : 274675