L’Observatoire des religions

Fleur Prache

jeudi 7 juin 2007

Femme, 30ans, Catholique, Infirmière

Trouvez-vous que les questions religieuses occupent une place suffisante dans la campagne présidentielle française ? Je ne suis pas vraiment au courant des idées religieuses et des projets de changement dans la campagne présidentielle. Faut-il mener une campagne particulière sur les questions religieuses dans un état laïïc ?

Qu’attendez-vous du prochain Président de la République française en matière religieuse (budget des cultes, enseignement, presse, législation en matière notamment de mariage, d’avortement, d’euthanasie, de procréation ? Et en matière de sectes ? J’espère une amélioration de la tolérance, que chacun puisse vivre son culte, que les écoles restent laïques et accessibles à tous, et autoriser les écoles religieuses si le programme de l’éducation nationale est suivi. Changer l’inégalité de traitement des prêtres d’Alsace qui sont payés par l’état Vigilance en matière de secte, cela dépend du futur ministre de l’intérieur ?

Trouvez-vous que le traitement des religions en France a été équitable au cours du dernier quinquennat ? Equitable entre les religions ou pour chaque religion à travers le temps ? Un grand progrès pour « l’Islam de France », afin d’atténuer l’extrémisme et contrôler un peu les mosquées. La mort de Jean Paul II et son remplaçant changent la fierté catholique. On a beaucoup parlé du port du voile dans les écoles. On a parlé des dettes de guerre envers les déportés juifs, peu des bouddhistes et hindouistes en France. Ouverture du Quai Branly, hommage aux animistes africains.

Que pensez-vous de la notion « Islam de France » mise en circulation par le Ministre français de l’Intérieur ? Voudriez-vous d’un christianisme de France, d’un judaïsme de France, etc… ? Je suis très satisfaite de cette notion : avoir un interlocuteur représentant la religion islamique en France est nécessaire, il faut des lois pour les écoles laïques et protéger le culte musulman du culte intégriste.
Le clergé français est organisé et a un porte-parole,il en va de même pour les Rabbins.
Il faut une transparence du culte, pas de discours cachés dans les caves, pas d’appel à la violence, mais des mosquées qui peuvent rassembler et intégrer d’avantage les musulmans

Comment situez-vous la France par rapport à ses voisins européens sur ces questions ? J’ignore le système appliqué dans les autres pays d’Europe.

Autres remarques ? Les religions se prononcent en faveur ou contre les sujets d’actualité, d’éthique, d’éducation, d’intégration, mais restent souvent peu écoutées. De nos jours, être engagé dans une religion est rare, surprenant et on est déjà exclu de la pensée générale et nationale !


Accueil du site | Contact | Plan du site | En résumé | Espace privé | Statistiques | visites : 274675