L’Observatoire des religions
Un grand classique de Maxime Rodinson,

Islam et capitalisme

Editions du Seuil, 1966

mardi 3 juillet 2007

Notes de lecture. Les chiffres entre parenthèses renvoient à la pagination du livre

L’islam historique a toujours exhorté ses fidèles à l’action dans le monde (122) action rationnelle, calcul et prévision, ordonnance des moyens en vue d’une fin terrestre quoique satisfaisant la Volonté divine.
L’Etat musulman est prospère dans la mesure où sont prospères ses fidèles. (123) On sait comment le dogme calviniste de la prédestination s’est accordé, pour le moins, avec la bénédiction donnée aux pionniers européens du capitalisme (125) La dégénérescence de la mystique, si condamnable qu’elle soit du point de vue moral, aboutissant à exploiter la masse des adeptes au profit d’une famille ou d’un cercle restreint de dirigeants de confréries, a tendance à renforcer l’activité productive et l’activité sociale. Ex des Mozabites. (127)

Biblio : Louis Massignon L’influence de l’islam au Moyen Age sur la fondation et l’essor des banques juives Bulletin d’études orientales, 1, 1931, et Opera Minora, T 1 Beyrouth 1963 Lammens, La Mecque à la veuille de l’hégire , Beyrouth, 1924 Moubarac Y, Abraham dans le Coran, Vrin, 1958 Destanne de Bernis, Islam et développement économique, Cahiers de l’ISEA, n° 106, octobre 1960 Austruy, Vocation économique de l’islam

Accueil du site | Contact | Plan du site | En résumé | Espace privé | Statistiques | visites : 274675