L’Observatoire des religions
Selon un exégète catholique américain

Jésus est né à Nazareth et non à Bethléem.

David Ben Gourion pensait de même.

dimanche 3 juin 2007

Jésus n’est pas né à Bethléem ; la Cène n’était pas un repas pascal. Telles sont les deux assertions les plus saillantes du premier tome publié en français de l’œuvre monumentale de John P. Meier, consacrée à l’histoire du Christ. Sont disponibles encore les traductions des deuxième et troisième tomes. Le quatrième tome dans sa version anglaise n’est pas encore terminé. Toutefois, nous disposons avec les trois premiers volumes de quelque 2600 pages qui, déjà, permettent de dire qu’il s’agit de l’œuvre la plus importante, la plus fouillée, la plus critique qui ait jamais été publiée sur la vie de Jésus. Des centaine de notes en témoignent : l’auteur a tout lu de qui avait été écrit jusque là, il ne cherche à esquiver aucun des mille et un problèmes que soulèvent les récits relatifs à la vie de Jésus. En comparaison, l’œuvre fameuse de Renan fait figure de roman historique. De fait, c’est bien à ce géant de l’histoire religieuse du 19e siècle que peut se comparer l’auteur que le lecteur français va maintenant pouvoir découvrir.
1], la question ne se pose pas : Jésus est né à Nazareth et non à Bethléem".

Ordonné prêtre à Saint-Pierre de Rome en 1967, docteur ès sciences bibliques, John P. Meier a été professeur de Nouveau Testament d’abord au séminaire Saint-Joseph de New York, puis à l’Université Catholique d’Amérique. Il enseigne actuellement l’Université Notre-Dame (Indiana, Etats-Unis). C’est en historien qu’il fait ses recherches, en historien qu’il écrit livres et articles, avec toutes les ressources de la science contemporaine et l’énorme puissance des moyens dont disposent les universitaires aux Etats-Unis. La foi et la théologie ne doivent en aucune manière interférer dans la réflexion. Evidemment, ce clerc ne pourrait se permettre le moindre pas dans une voie qui chercherait à mettre l’histoire au service de la religion. Il serait immédiatement disqualifié. Du reste, lui-même reconnaît que ce serait une impasse, doublée d’une imposture.

Le deuxième tome apporte des éclaircissements salutaires sur les relations compliquées entre Jésus et Jean-Baptiste, sources d’innombrables controverses. Le troisième permet de préciser utilement le rapport de Jésus avec ses « concurrents », notamment avec ces pharisiens dont les Evangiles disent tant de mal. Dans le quatrième tome, l’intervention de Pilate dans la crucifixion sera plus spécialement étudiée.

John P. Meier, Un certain juif Jésus, Les données de l’Histoire, T. 1 , Les sources, les origines, les dates, Traduit de l’anglais par Jean-Bernard Degorce, Charles Ehlinger et Noël Lucas Cerf, 496 p., 35 e

Titre original : Jesus. A Marginal Jew. Rehinking the Historical Jesus. 1. The Roots of the Problem and the Person. 2. Mentor, Message and Miracles. 3. Companions and Competitors. Doubleday, New York

[1] 1967, Six jours qui ont changé le monde, Denoël, 2007, p. 106


Forum

Accueil du site | Contact | Plan du site | En résumé | Espace privé | Statistiques | visites : 274675