L’Observatoire des religions
Emission du samedi 7 juin 2008, de 23 h à minuit

L’économie des religions sur France Culture

Emission de Michel Cazenave : Les Vivants et les Dieux. Réalisation : Isabelle Yhuel

samedi 31 mai 2008

Dès qu’on parle de spiritualité, on part généralement vers les régions les plus éthérées. Les institutions religieuses sont pourtant de notre monde et se coulent dans les contraintes de celui-ci. Réalisant une lecture des grands systèmes monothéistes à partir de sa position d’économiste, Philippe Simonnot au-delà de tous les poncifs, nous montre ainsi qu’il a toujours existé un "marché du religieux", et que tout système sprirituel s’est toujours construit sur des bases solidement intéressées.

Intervenants

Philippe Simonnot. Directeur du site Observatoire des religions, auteur de Le marché de Dieu : économie du judaïsme, du christianisme et de l’islam éd. Denoël 2008

Les livres de la semaine

Régine PIETRA, La Chine et le confucianisme aujourd’hui, Paris, Félin, « Le Félin Poche », 2008 [non disponible].

LAO ZI, Le daode jing : classique de la voie et de son efficience : nouvelles traductions basées sur les plus récentes découvertes archéologiques (trois versions complètes, Wang Bi, Mawangdui, Guodian), trad. et prés. Rémi Mathieu, Paris, Entrelacs, 2008.

Jean BRÉANT, Le souffle de l’un qui est félicité, Paris, Accarias-L’Originel, « Advaita », 2008.

Laurent BARRY, La parenté, Paris, Gallimard, « Folio essais », 2008.

ARISTOTE, Métaphysique, éd. et trad. Marie-Paule Duminil et Annick Jaulin, Paris, Flammarion, « GF », 2008.

Paul RICOEUR, Écrits et conférences, vol. 1 : Autour de la psychanalyse [avec le concours de Mireille Delbraccio], prés. Jean-Louis Schlegel, postf. Vinicio Busacchi, Paris, Seuil, « La couleur des idées », 2008.

les livres

Philippe Simonnot, Le marché de Dieu : économie du judaïsme, du christianisme et de l’islam : essai Paris, Denoël, « Médiations » - 2008

Pour la première fois, les textes fondateurs du judaïsme, du christianisme et de l’islam sont lus par un économiste. Une lecture enrichie par un recours aux découvertes les plus récentes des historiens et des archéologues qui permet de rendre compte de la construction et de l’évolution des trois grands monothéismes. C’est en effet un authentique marché que Dieu aurait conclu avec Abraham, le père fondateur revendiqué par ces trois religions. D’où la constitution de la Terre promise, aujourd’hui encore âprement disputée. Paradoxe : le monothéisme tend à la destruction de la concurrence sur le marché des religions, puisqu’il implique la croyance à un dieu unique, exclusif de tous les autres, donc un monopole. Ainsi s’est trouvée facilitée la perception des dîmes, dons et offrandes, ces « impôts volontaires » qui financent le quotidien des religieux et leurs investissements parfois somptueux. Est alors apparu le risque que ce monopole religieux, comme tout monopole, abuse de sa position : échappant à la concurrence, il augmente les « prix » de son « produit » alors même que la qualité de ses « services » se dégrade... jusqu’à ce qu’une religion concurrente réussisse à entrer sur le « marché ». L’histoire des croyances se retrouve en fin de compte singulièrement éclairée par cette lecture du phénomène religieux du point de vue de l’économiste.
- 4e de couverture.

les liens

> Observatoire des religions

Le 21e siècle sera religieux ou ne sera pas. Cette prophétie attribuée à Malraux est en train de se réaliser : la religion est revenue au premier plan de l’actualité, du point de vue non seulement religieux, mais aussi politique, social, économique, financier. L’an 2008 confirmera sans doute cette place éminente de la religion, et par exemple à l’occasion des élections présidentielles aux États-Unis. En France même, l’étonnant discours que le président de la République a prononcé au Latran, « la mère de toutes les Églises », n’a pas fini de susciter commentaires et controverses. L’Observatoire des religions répond à cette situation. Il s’agit, d’un point de vue non religieux, d’observer l’actualité religieuse aussi bien en France que dans le monde, de l’analyser, de la commenter.


Site en travaux

Site en travaux

Attention : un problème technique (serveur MySQL) empêche l'accès à cette partie du site. Merci de votre compréhension.