L’Observatoire des religions
Gaza assomiglia sempre più ad un grande campo di concentramento

« Gaza ressemble de plus en plus à un vaste camp de concentration »

déclare le cardinal Renato Raffaele Martino

jeudi 8 janvier 2009

"Guardiamo le condizioni di Gaza : assomiglia sempre più ad un grande campo di concentramento".

« Gaza ressemble de plus en plus à un vaste camp de concentration » a déclaré le cardinal Renato Raffaele Martino, président du Conseil Pontifical pour la Justice et la Paix dans une entrevue donnée au quotidien en ligne italien Ilsussidario.net.

« L’alternative au dialogue est uniquement le recours à la force et à la violence. Mais la violence ne résout pas les problèmes et l’Histoire le confirme pleinement, le dernier exemple reste celui de la guerre en Irak. » a-t-il ajouté en accusant l’administration américaine de George W. Bush. « La diplomatie du Saint-Siège savait très bien que Saddam était prêt à accepter les demandes des Nations-Unies mais on n’a pas voulu attendre. »

« Personne ne voit l’intérêt de l’autre mais toujours le sien propre, les conséquences de l’égoïsme sont la haine du prochain, la pauvreté et l’injustice. » selon le cardinal qui précise : « Ceux qui paient sont toujours les populations sans défense. Regardez les conditions de Gaza : Gaza ressemble de plus en plus à un vaste camp de concentration. » "Guardiamo le condizioni di Gaza : assomiglia sempre più ad un grande campo di concentramento".

Renouer le dialogue

Et la solution selon lui : « Pour renouer avec le dialogue, il faut une volonté des deux parties, car les deux sont coupables, les Israéliens et les Palestiniens sont les fils de la même terre et il faut les séparer de la même façon qu’on le ferait avec deux frères. Ceci est impératif et la communauté internationale ne le comprend malheureusement pas. Si les belligérants ne réussissent pas à se mettre d’accord, alors quelqu’un d’autre aura le devoir de le faire pour eux. Le monde entier ne peut être là à regarder sans rien faire. On envoie des missions de paix à travers le monde, on fait beaucoup de propositions mais les vétos l’emportent toujours. Maintenant même Bush commence à penser qu’une mission de paix serait souhaitable. »

« Le cardinal parle exactement comme le Hamas. »

Réaction israélienne :

Tenir des propos qui semblent tirés tout droit de la propagande du Hamas tout en voulant ignorer les innombrables crimes de celui-ci, qui ont fait dérailler par la violence le processus de paix et transformé la bande de Gaza en un gigantesque bouclier humain pour un groupe terroriste et intégriste, n’est pas de nature à rapprocher le public de la vérité et de la paix”, a déclaré à l’AFP le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères Igal Palmor. « Le cardinal parle exactement comme le Hamas. » Israël a dénoncé les affirmations du cardinal Renato Raffaele Martino, l’accusant d’utiliser la “même terminologie que la propagande du Hamas » C‘est ce qu’a repondu le porte-parole du ministère des Affaires Extérieures d’Israël, Igal Palmor.

L’expression a été repris par Jean-Marie Le Pen. Lors de ses voeux à la presse jeudi 8 février 2009, le président du Front National a notamment déclaré : "L’offensive militaire de grande envergure lancée contre les populations civiles concentrées dans ce qui est un véritable ghetto, un véritable camp de concentration, me paraît choquante et je souhaite que cela cesse".

"Ces gens sont enfermés dans un territoire dont ils ne peuvent pas sortir, il est évident que cela ressemble à un camp de concentration", a ajouté Jean-Marie Le Pen, interrogé sur la situation au Proche-Orient.


Accueil du site | Contact | Plan du site | En résumé | Espace privé | Statistiques | visites : 274675