L’Observatoire des religions

Poster un message

En réponse à :

Bordeaux, Nantes, port négriers

samedi 21 juillet 2007
Au siècle des Lumières, le trafic d’esclaves connut en France son apogée. Un Noir équivalait en théorie à 6 000 livres pesant de sucre brut. Le problème, c’est que, à valeur égale, le Noir, même entassé au fond d’une cale, occupe plus de place dans un navire que le sucre. En effet, par tonneau, un négrier peut transporter deux Noirs ou deux mille livres de sucre. Ainsi deux Noirs qui occupaient à l’aller un tonneau sont échangés contre douze mille livres de sucre occupant six tonneaux. Même si, dans la (...)

En réponse à :

Bordeaux, Nantes, port négriers

16 décembre 200804:55, par Sebaneau
Il y a une malédiction de l’or nègre comme il y a une malédiction de l’or d’Amérique du Sud pour l’Espagne : bien mal acquis ne profite jamais.

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Accueil du site | Contact | Plan du site | En résumé | Espace privé | Statistiques | visites : 274675