L’Observatoire des religions

Poster un message

En réponse à :

Quand un catholicisme anti-libéral conduit au nazisme.

mardi 5 juin 2007
Comment Carl Schmitt, l’un des esprits les plus distingués de la science allemande du droit, a-t-il pu adhérer au parti national-socialiste et participer au régime hitlérien, lui apportant une utile caution juridique ?
M. David Cumin, docteur en philosophie, s’attaque à son tour à cette énigme d’autant plus difficile à résoudre que le grand juriste germanique n’était pas nazi. De cette « biographie politique et intellectuelle » qui se lit presque comme un roman (lui reste quelque chose de la lourdeur (...)

En réponse à :

Quand un catholicisme anti-libéral conduit au nazisme.

23 août 200816:33, par Dr Borek Jacques
Carl Schmitt est un "Marcionien" une hérésie condamnée sans appel par l’Eglise au 4eme siècle. Cette tendance ou pente fatale qui consiste depuis la très haute Antiquité chez les païens (Appion) à dénier toute valeur et véracité au message hébraïque,l’église romaine aura cependant tenté sans cesse de lutter contre elle tout en s’appropriant le message juif en le confisquant (Verus Israël), mais sans pouvoir le nier de façon Marcionienne sauf à se disqualifier Absolument. Dans ce dilemnne insoluble, elle en viendra aux pires compromissions antijuives et nazies, comme "malgré elle" ! Ainsi Schmitt est un (...)

modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Lien hypertexte (optionnel)

(Si votre message se réfère à un article publié sur le Web, ou à une page fournissant plus d'informations, vous pouvez indiquer ci-après le titre de la page et son adresse.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)

Accueil du site | Contact | Plan du site | En résumé | Espace privé | Statistiques | visites : 274675